Je vais être si heureux…

Il sera autour de midi, le 25 mai prochain. La ligne d’arrivée du Marathon d’Ottawa aura été franchie depuis peu et Maggie, que j’aurai accompagnée tout au long du parcours en tâchant de me rendre utile, aura réussi: elle aura terminé son premier marathon. Dans ses yeux, je le sais, je lirai une fierté et une joie difficiles à décrire, mais qui peut se résumer en un mot: marathonienne. Hé oui, pour le restant de ses jours, elle pourra dire qu’elle est une marathonienne. Ça, ni rien ni personne ne pourra lui enlever.

Et je vais être si heureux… que je vais peut-être me mettre à pleurer !  Que voulez-vous, on a le coeur sensible ou on ne l’a pas !  🙂

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s