Marathon de Philadelphie: holly shit !

Quand je me suis inscrit pour le Marathon de Philadelphie, j’avais en tête que c’était une épreuve d’une taille comparable à Ottawa ou au Toronto Waterfront: entre 3000 et 5000 participants pour la marathon, peut-être le double pour le demi. Après tout, ces épreuves ont l’étiquette “argent” au niveau de la Fédération Internationale d’Athlétisme alors que Philadelphie n’a pas d’étiquette du tout. De plus, les temps des vainqueurs des dernières années (autour de 2h20) étaient loin d’être extraordinaires. Du même calibre que les gagnants à Montréal, pour un parcours reconnu comme relativement facile. Je voyais donc cette course un peu comme un prix de consolation pour ceux qui ne pouvaient pas aller à New York (ce qui était mon cas).

C’était jusqu’à ce que je reçoive ma confirmation officielle d’inscription cette semaine. J’ai d’abord trouvé ça bizarre de la recevoir si tard, mais bon… J’y ai appris que j’aurai le numéro 2136 (big deal…) et serai assigné au couloir noir, le troisième sur huit. Si on a décidé de me placer là, c’était à cause du temps que j’avais écrit prévoir faire lors de mon inscription: 3h25. Ouais, bon, j’étais peut-être un petit peu conservateur. Enfin…

Puis, dans le tableau montrant les numéros de dossards et les couloirs assignés, j’ai remarqué que lesdits numéros allaient de 1 jusqu’à… 14800 ! Je me suis dit non, il ne peut pas y avoir 14800 participants à ce marathon-là, ça ne se peut pas…  Intrigué, je suis allé voir les résultats de l’année passée. Surprise: 10311 personnes avaient complété le marathon !  Pour le demi, c’était un petit peu moins: 9388. On peut donc avancer sans trop se tromper qu’il y avait environ 20000 personnes au départ parce oui, les deux courses partaient en même temps.

Ouch, moi qui m’attendais à une belle “petite” épreuve… Ajoutez à ça qu’il y a eu un record d’inscriptions cette année (yééé….) et, cerise sur le sundae, les organisateurs ont ouvert à la dernière minute 3000 places supplémentaires réservées exclusivement pour ceux qui étaient inscrits à New York, mais qui n’ont pas pu participer à cause des circonstances que l’on sait. On peut donc s’attendre à être au moins 25000, peut-être même 30000 personnes entassées pour le départ. Holly shit !

Ils annoncent des départs par vagues, comme à Boston et comme ce qui a été fait à Montréal cette année. J’ai bien hâte de voir comment ça va se passer…  Car ce sera véritablement une première pour moi, autant de monde. Déjà que je trouvais Ottawa pas mal gros à mon goût (alors que le demi et le marathon partent à deux heures d’intervalle), disons que j’étais plus à mon aise avec mes 320 compagnons au Vermont. Il n’y a pas à dire, je dois définitivement avoir un côté sauvage plutôt développé… De plus, je n’ai jamais aimé le fait que le demi et le marathon soient ensemble, les coureurs du demi étant généralement moins expérimentés et donc, plus “encombrants”. Je vais probablement faire changer mon couloir assigné, question de ne pas être trop pris dans la circulation. J’ai beau ne pas avoir d’objectif précis, être pogné derrière du monde qui n’avance pas n’est jamais plaisant.

Bah, au pire, ce sera une belle façon de visiter la ville…  🙂   Parce que dans le fond, serait-on allés à Philadelphie s’il n’y avait pas eu le marathon ?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s